©2019 par Peaky investment.

La Paire EUR/USD semble vulnérable sur le Forex mais...

L'Euro Dollar s'est envolé vendredi, aidé en partie par la hausse de la paire GBP/USD, qui a bondi de plus de 100 pips pour la dernière journée de la Grande-Bretagne au sein de l'Union Européenne, et en partie grâce au calendrier économique. On rappellera en effet que l'indice PMI de Chicago a affiché un recul inquiétant à 42,9 points pour le mois de janvier, contre 48,8 anticipé et 48,2 précédemment. On notera cependant que l'Euro a aussi ignoré plusieurs chiffres clés qui auraient pu faire chuter la paire EUR/USD, notamment les ventes au détail allemandes et l'IPC de la zone euro qui ont été publiés dans la mâtinée, et qui se sont révélés inférieurs aux attentes, sans pour autant que la monnaie unique n'en semble affectée.


Il est également intéressant de rappeler que les inquiétudes au sujet de l'épidémie du coronavirus étaient à leur comble vendredi, et ont occasionné un plongeon des bourses, mais cette aversion au risque n'a, contrairement aux journées précédentes, pas impacté l'Euro.


Calendrier économique EUR/USD

Aujourd'hui, le coronavirus restera un sujet clé pour les marchés, alors que le bilan continue de s'alourdir en termes de nombre de malades et de nombre de décès, et que les conséquences économiques continuent de se préciser.


Plus tôt ce matin, les PMI manufacturiers finaux de la zone euro ont quelque peu rassuré. Ils sont en effet ressortis globalement au-dessus des attentes et supérieurs aux lectures flash. Cependant, cela n'a aucunement soutenu l'Euro sur le marché des devises. Dans le calendrier économique du jour, c'est l'ISM manufacturier US du mois de janvier qui sera la statistique la plus surveillée. Le consensus des économistes prévoit que l'indice grimpe à 48,5 points, après 47,2 points le mois précédent. Notons cependant qu'il faudra prendre cette éventuelle hausse avec un certain recul, puisqu'un indice sous la barre de 50 points continuera de traduire une contraction du secteur manufacturier américain.


Cela pourrait donc inquiéter le marché et peser sur le Dollar, même en cas de hausse de l'indice, les traders s'impatientant de le voir retourner en territoire d'expansion, au-dessus de 50 points.

En dehors de cette statistique principale, les traders forex devront également tenir compte du PMI Markit manufacturier US à 15h45, même si son influence devrait être très limitée. Enfin, un discours de la présidente de la BCE Christine Lagarde est prévu à 19h, avant Weidmann, de la Bundesbank, à 19h15.


Analyse technique de l'Euro Dollar

Source : Admiral Markets MetaTrader 5 Edition Suprême, EURUSD, graphique H1 (entre 10 janvier 2020 et 3 février 2020), réalisé le 3 février 2020 à 11h10. Veuillez noter : Le rendement passé n'est pas un indicateur fiable des résultats futurs, ni du rendement futur.

D'un point de vue graphique, on notera que la hausse de vendredi a donné lieu à plusieurs signaux haussiers, notamment les cassures au-dessus des moyennes mobiles 100 et 200 heures. Cependant, EUR/USD arrive actuellement sur une zone de blocage potentielle formée par le seuil psychologique de 1.1100 et la ligne de tendance baissière visible depuis la fin décembre 2019 qui passe actuellement par 1.11.


Un retour de la baisse à partir des cours actuels semble donc être un scénario probable à court terme pour la paire EUR/USD. Si cela se confirme 1.1040 et 1.1000 seront les premiers objectifs baissiers potentiels importants.


A la hausse, une rupture au-dessus de 1.11 confirmerait davantage le profil haussier, et permettrait de viser la moyenne mobile 200 jours vers 1.1130 dans un premier temps, avant 1.1160, puis le seuil psychologique de 1.1200. Enfin, notons que le RSI horaire retombe depuis la zone de sur-achat au-dessus des 70, et teste actuellement le niveau médian des 50. Une cassure en dessous renforcerait le biais baissier à très court terme.


Commencez dès maintenant à trader: https://admiralmarkets.fr/inscrivez-vous?regulator=fca&ref_id=11398


Avertissement:

Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet de Peaky Investment. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Peaky Investment n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Peaky Investment ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Peaky Investment, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.