©2019 par Peaky investment.

Prévisions EUR/USD avant la réunion de la BCE

Alors que la réunion de la Banque Centrale Européenne approche, l'Euro Dollar affiche très peu de mouvement sur le forex. Aucun changement de politique ne devrait être annoncé à 13h45, mais la question est de savoir si la nouvelle présidente de la BCE, Christine Lagarde, se concentrera sur les points positifs ou si elle brossera plutôt un tableau sombre pour la zone euro dans son discours de 14h30.

Voici trois scénarios avec leur impact potentiel sur EUR/USD.


La BCE se concentre sur les points positifs - EUR/USD Augmente

Un effondrement de l'industrie manufacturière en Allemagne principalement, suite à l'incertitude causée par la guerre commerciale et le Brexit, a impacté négativement les marchés en 2019. Cependant, les facteurs de la récession pourraient maintenant prendre fin, ou du moins s'atténuer. Les États-Unis et la Chine ont signé la première phase de l'accord commercial, ce qui a permis à l'économie mondiale de respirer, et le parlement UK a finalement voté le texte du Brexit. Les indicateurs économiques les plus récents ont ainsi servi de "pousses vertes", signes encourageants d'un retour en force. Les achats ont été réguliers et l'indice allemand ZEW du sentiment économique a encore progressé, reflétant un retour de l'optimisme. Les pires scénarios ont ainsi été évités.


Plus important pour la BCE, l'inflation s'est stabilisée et a même augmenté. Les minutes de la réunion de décembre de la BCE ont noté des indications de hausse des prix de base à la consommation. Avec 1,3%, les prix sous-jacents atteignent les niveaux les plus élevés depuis 2013. Si Christine Lagarde se concentre sur ces signes et voit le verre à moitié plein, EUR/USD pourrait progresser sur le marché des devises.


De plus, si la BCE considère le "Green Deal" de 1 000 milliards de dollars présenté par la Commission Européenne comme une avancée budgétaire significative, et qu'elle pourrait faire un pas en arrière en termes de stimulus, cela pourrait renfrocer davantage l'Euro Dollar.

Ce scénario positif semble le plus probable. Si Lagarde ne peut pas envoyer un message totalement optimiste, il lui sera difficile d'ignorer ces évolutions positives pour la zone euro.


La BCE se concentre sur les points négatifs - EUR/USD Recule

Malgré la reprise, les indicateurs PMI des directeurs d'achat pour le secteur manufacturier sont toujours inférieurs à 50, ce qui indique une contraction de l'activité. Le vieux continent souffre en effet toujours d'une croissance molle même si la demande de la Chine pourrait éventuellement augmenter après l'accord commercial sino-américain.


De plus, lorsque l'intérêt du président Donald Trump pour la Chine s'estompera, il pourrait diriger sa colère vers l'Europe, ce qu'il a déjà commencé à faire mercredi. La taxe technologique française et les prétendus avantages dont bénéficient les constructeurs automobiles allemands aux États-Unis pourraient pousser le président à augmenter les droits de douane, anéantissant ainsi facilement les germes de la reprise.


Plusieurs questions géopolitiques restent à l'ordre du jour et constituent également un risque : L'Iran, la Russie, la Corée du Nord et, plus récemment, le coronavirus sont autant de risques pour le commerce mondial que l'Allemagne et la zone euro ont tous à l'ordre du jour.

Si Lagarde voit le verre à moitié vide et se concentre sur les risques de baisse, EUR/USD pourrait en pâtir. Et cela pourrait notamment être son objectif : maintenir la valeur de l'Euro à un niveau bas contribue à faire monter les prix des produits importés. Un taux de change plus faible rend également les exportations plus attrayantes. Ce scénario semble avoir une faible probabilité. Malgré les préoccupations actuelles et une politique monétaire souple, les chances que la BCE mette l'accent sur les risques et ignore les évolutions positives récentes sont faibles.


La BCE se concentre sur la révision stratégique - EUR/USD Consolide

Le seul message significatif de décembre - qui n'a pas fait bouger les marchés - a été l'annonce de la révision stratégique de la banque. La BCE a lancé cette revue ce mois-ci et vise à la conclure d'ici la fin de l'année. L'institution, qui évolue lentement, pourrait changer d'objectif, s'éloignant peut-être de son objectif d'inflation de "2% ou proche de 2%".

La banque va-t-elle relever l'objectif, l'abaisser, ne faire que des ajustements mineurs ? Il est probablement trop tôt pour le savoir. De plus, Lagarde pourrait se cacher derrière le long exercice - ou toute conclusion provisoire - avant de fixer une nouvelle orientation pour la politique monétaire. Dans ce cas, EUR/USD pourrait évoluer de façon hésitante, mais sans prendre une nouvelle direction claire. Ce scénario semble avoir une probabilité moyenne. Lagarde peut vouloir rester une "chouette savante" comme elle le dit plutôt que d'exposer une tendance dovish ou hawkish.


Réunion de BCE et Euro Dollar

Lagarde pourrait se concentrer sur les pousses vertes de l'économie, le Green Deal de l'UE et l'accord commercial entre les États-Unis et la Chine et brosser un tableau plus positif, en faisant monter l'Euro. L'attente de la révision stratégique de la BCE pour transmettre un message clair a également de grandes chances de se réaliser, tandis que souligner les risques a et pousser l'euro vers le bas en a de plus faibles.


Commencez dès maintenant à trader: https://admiralmarkets.fr/inscrivez-vous?regulator=fca&ref_id=11398


Avertissement:

Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet de Peaky Investment. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants:

Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Peaky Investment n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Peaky Investment ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité. de toute information contenue dans l'analyse. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Peaky Investment, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.