Votre semaine de trading à venir (13-17 avril 2020)

Chers spéculateurs, J'espère que votre weekend s'est merveilleusement bien passé ! Aujourd'hui, nous sommes de retour aux affaires, avec une semaine de négociation légèrement raccourcie pour les indices Européens. En effet, en plus de l'ASX 200 et de Hong Kong 50, tous les principaux indices européens sont fermés pour le lundi de Pâques, mais nous avons toujours les principaux marchés des devises, du pétrole et de l'or. N'oubliez pas qu'avec une diminution du volume, la volatilité peut être plus élevée.


Mais que se passera-t-il ensuite ? Consultez notre dernier aperçu ci-dessous et assurez-vous de rester à l'écoute de l'actualité en direct pour des notifications de marché instantanées et plus approfondies:

-Channel Telegram (https://t.me/peakyinvestment)

-Instagram (https://www.instagram.com/peakyinvestment)  

CONTEXTE


C'était une autre semaine de montagnes russes de hauts et de bas, qui s'est finalement terminée par un rebond de Bernie, alors que le démocrate quittait la course présidentielle, laissant l'ancien vice-président américain Joe Biden prendre la nomination du parti aux prochaines élections. Réagissant à l'annonce mercredi, ainsi qu'au ralentissement des taux de mortalité liés au COVID-19 et, surtout, à une nouvelle action de la Fed pour soutenir l'économie américaine, les actions se sont redressées. Le S&P 500 a clôturé sa meilleure semaine depuis 1974, tandis que le Dow et le Nasdaq ont enregistré des gains importants pour terminer la semaine en beauté. Une augmentation de l'appétit pour le risque a vu le dollar australien enfin voir la lumière comme la devise la plus performante de la semaine, se redressant de 5,87% pour atteindre 0,6349 $, tandis que l'ASX 200 a pénétré un nouveau territoire haussier, terminant à 8,18%, pour effacer presque tout ses pertes récentes. Alors que les marchés sont encore très surveillés par les virus, nous envisageons une semaine clé pour les publications de données chinoises, alors que l'économie chinoise rouvre enfin après son verrouillage complet. La véritable question est: Quelle sera notre capité à relancer la machine ? La Chine est encore une fois une pièce principale et tous les regards sont tournés vers elle actuellement afin d'observer ce redémarrage industrielle. Les chiffres du chômage pour l'Australie et les États-Unis sont également au centre de l'attention, tandis que nous approfondissons un peu la fortune du Dow la semaine dernière et demandons, que se passera-t-il ensuite?



ANALYSES DOW/PÉTROLE


Comme prédit dans l'analyse de la semaine dernière, nous avons vu des gains substantiels sur principales devises à risque (AUD, EUR, GBP, CAD) des actions alors que les courbes de coronavirus dans certains pays européens ont commencé à chuter. Les courbes ont baissé, oui, mais malheureusement, les taux de mortalité continuent d'être élevés. Bien que l'épicentre se soit déplacé en Amérique (le pays enregistrant le plus grand nombre de cas d'infection et de décès dans le monde) les actions américaines amortissent ces chiffres morbides pour se rallier à la hausse tout au long de la semaine dernière. Les plans de relance sont désormais opérationnels dans la plupart des pays touchés, mais à travers les fermetures induites par les gouvernements, les pertes d'emplois et leurs effets financiers continuent d'augmenter. Alors que la force du USD reculait, l'or a ajouté plus de 4%, tandis que l'AUDUSD a gagné 5,56%, reprenant une zone importante correspondant à 0,63.

Un nouveau rebond pour le DOW


Graphique: US30 hebdomadaire En regardant le graphique Dow US30 ci-dessus, nous pouvons voir comment le marché a commencé à actualiser la négativité actuelle, en grimpant de 11,68% sur la semaine. L'achat a également été stimulé par les nouvelles selon lesquelles la Réserve fédérale prévoit d'injecter 2,3 billions de dollars supplémentaires dans l'économie par le biais de divers programmes de prêt pour aider les entreprises et les gouvernements locaux et étatiques. Techniquement, le rallye de la semaine dernière a touché le point de retracement de 50% de Fibonacci. Le point 61,8% est situé juste au-dessus de 25 170. Pourquoi est-ce important? Si vous suivez les retracements de Fibonacci, 50% est considéré comme une zone normale, et les analystes techniques aiment voir ce niveau atteint par une contre-tendance, comme s'il se détournait de ce niveau,. Les rallyes sur les marchés baissiers peuvent avoir l’habitude d’approfondir les mouvements marqués, donc un passage à 61,8 reste normal, techniquement, si vous évaluez le retracement au sens large de Fibonacci. MAIS, veuillez noter que pour la plupart des cas, ce sont des guides et non une science exacte.


Comme énoncé ce vendredi derniers: "Nous sommes pour moi sur des niveaux de retournement très puissants (Kijun sen Weekly pour le S&P500, échec sous résistance 4550 (plus bas de 2018) en RANGE). Je ne vois pas la raison d'une pousuite à la hausse dans un contexte d'invertitudes majeures, avec des révisions à la baisses des bénéfices, un accord Arabie Saoudite/Russie qui continue de décevoir."


Wall Street ayant déjà ouvert ce lundi en replie de 1,70% ! Les indices Européens et US devraient suivre et poursuivre cette TENDANCE FORTEMENT BAISSIÈRE POUR LA SEMAINE À VENIR.



Où en sommes-nous sur les négociations pétrolières

Le marché continue de rechercher de la clarté. L'OPEP et ses alliés n'ont pas réussi à conclure un accord après que le Mexique n'a pas été en mesure d'accepter les réductions proposées. Les États-Unis ont déclaré qu’ils pourraient réduire de 250 à 300 000 barils par jour, ce qui couvrirait la contribution du Mexique.


Contexte très incertain, et jusqu'à ce que cela soit officiellement finalisé, les acheteurs peuvent avoir du mal à se motiver. TENDANCE NEUTRE POUR LA SEMAINE À VENIR.


DATES CLÉS CETTE SEMAINE Cette semaine, l'accent restera sur les nouvelles qui continuent de suggérer que les courbes relatives à la pandémie diminuent, les dates de verrouillage de certains pays étant déjà prolongées jusqu'au début du mois de mai. La Chine ayant maintenant quitté le verrouillage, y compris la ville pandémique de Wuhan, nous surveilleront dans quelles mesures le pays va se rétablir.


À venir cette semaine, nous avons des données chinoises très médiatisées, la balance commerciale devrait être beaucoup plus élevée que la dernière série de données et les chiffres du PIB devraient être nettement inférieurs. La production industrielle devrait également augmenter à -7% après les -13% précédents. Les traders chercheront à voir si les chiffres de la production industrielle peuvent dépasser les attentes, car cela montrerait des signes de reprise plus forts et donnera ainsi un aperçu solide sur la vitesse à laquelle d'autres pays pourraient se rétablir une fois leurs verrouillages levés. La Banque du Canada se réunira également cette semaine pour discuter des taux, où nous ne devrions pas nous attendre à de nouvelles baisses à ce stade. Le rapport hebdomadaire sur les demandes de chômage aux États-Unis pourrait être intéressant, car il est récemment devenu un indicateur clé de la gravité de la perturbation de l'économie par le virus. On s'attend à une baisse à 500K, après la sortie de 6,606K la semaine dernière. Compte tenu des dommages croissants que COVID-19 continue de causer aux États-Unis, ce serait certainement une surprise. Nous attendons également de nouvelles données sur l'emploi en Australie, et nous pensons certainement que ce ne sera pas bon sur le front du chômage. Le changement d'emploi pourrait surprendre, soutenu par les milliers de nouveaux emplois créés par les grandes chaînes de supermarchés. Bon trading de Peaky Investment !

LAMARQUE Martin

Avertissement

Les données fournies fournissent des informations supplémentaires concernant toutes les analyses, estimations, pronostics, prévisions, études de marché, perspectives hebdomadaires ou autres évaluations ou informations similaires (ci-après dénommé «Analyse») publiées sur le site Internet de Peaky Investment. Avant de prendre toute décision d'investissement, veuillez porter une attention particulière aux éléments suivants: Ceci est une communication marketing. Le contenu est publié à des fins d'information uniquement et ne doit en aucun cas être interprété comme un conseil ou une recommandation en matière d'investissement. Il n'a pas été préparé conformément aux exigences légales visant à promouvoir l'indépendance de la recherche en investissement et ne fait l'objet d'aucune interdiction de traitement avant la diffusion de la recherche en investissement. Toute décision d'investissement est prise par chaque client seul, tandis que Peaky Investment n'est pas responsable des pertes ou des dommages résultant d'une telle décision, qu'elle soit ou non basée sur le contenu. Bien que tous les efforts raisonnables soient déployés pour garantir la fiabilité de toutes les sources du contenu et pour que toutes les informations soient présentées, de manière compréhensible, rapide, précise et complète, Peaky Investment ne garantit pas l'exactitude ni l'exhaustivité de toute information contenue dans l'analyse. Tout type de performance passée ou modélisée d'instruments financiers indiqués dans le contenu ne doit pas être interprété comme une promesse, une garantie ou une implication explicite ou implicite, par Peaky Investment, de toute performance future. La valeur de l'instrument financier peut à la fois augmenter et diminuer et la préservation de la valeur de l'actif n'est pas garantie. Les produits à effet de levier (y compris les contrats sur la différence) sont de nature spéculative et peuvent entraîner des pertes ou des bénéfices. Avant de commencer à négocier, assurez-vous de bien comprendre les risques encourus.

©2019 par Peaky investment.